DSC_4949

Orakei Korako

Le 27 février avant de rejoindre Rotorua , nous nous arrêtons aux Huka falls des chutes d’eaux impressionnantes non pas par leur hauteur mais par leur débit. Il passe dans ce goulet de 15 m de large aux eaux turquoises près de 200’000 L/seconde. Nous nous arrêtons ensuite sur le magnifique site géothermique de Orakei Korako. Pour s’y rendre, on doit traverser le petit lac qui le borde avec un bac. On y observe quelques geysers, des terrasses multicolores peintes par les écoulements de soufre, d’arsenic ou de manganèse, tout ça sous une délicieuse odeur d’œuf pourri. Ca fume dans tous les bosquets, on a bien compris qu’il ne faut pas sortir du sentier sous peine d’atterrir dans une vasque de boue en ébullition.

Lire la suite de

Share

DSC_4561Dernier jour à 7, comme le temps passe vite ! Les deux derniers jours, nous avons (vainement ?) tenté d’initier la génération précédente à la trilogie du seigneur des anneaux. On a surtout essayé de retrouver les paysages observés pendant nos deux semaines ensemble. On se lève sous un temps incertain et prenons donc la décision de partir visiter une grotte sur les hauteurs de Takaka hills. On passe par un joli point de vue en montant. Christiane renonce à la visite de la grotte, le casque obligatoire ne lui seyant pas trop au teint.

Lire la suite de

Share

Préambule:

Les parents de Marie nous ont fait le plaisir de nous rejoindre à l’autre bout de la terre pour découvrir l’île du sud de la Nouvelle-Zélande. Du coup, on n’allait pas les laisser repartir sans leur faire écrire un article, histoire de nous reposer un peu, non ?

WA1_2434Nul besoin de régler sa montre si on vient de Suisse, il y a exactement 12 h de décalage. A l’arrivée à Christchurch, contrôle des passeports comme attendu, mais pas seulement : il faut procéder à la vérification sanitaire. Interdiction d’importer fruits ou autres aliments (on nous annonce qu’il peut y avoir 400 NZD, env. 270 CHF d’amende pour un trognon de pomme oublié ! ). Il faut également montrer nos chaussures de marche pour s’assurer de leur propreté ; pourtant nettoyées avant notre départ, elles ont subi un nettoyage supplémentaire pour éliminer la moindre trace de poussière étrangère !

Lire la suite de

Share