Le mot de la fin

Et voilà, 9 mois se sont écoulés! Ils ont été merveilleux, exotiques, déroutants, magnifiques, intemporels, familiaux, courts, incroyables et intenses !
Il est temps maintenant de rentrer retrouver nos familles et nos amis et de fermer cette parenthèse fantastique. Difficile de décrire nos sentiments en cette veille de départ, beaucoup d’impatience, de réjouissance et de nostalgie.

Voici quelques points forts non exhaustifs de notre expérience :

Les moments les plus effrayants :

  • Romane faisant son malaise dans les rues de La Paz
  • Samuel tombant d’un sentier escarpé le long d’une cascade en Australie
  • Une nuit glauque dans un immeuble en ruine à Santiago
  • Traverser la rue pour la première fois au Vietnam
  • Passage de cols dans un bus équatorien avec un chauffeur qui conduit comme un fou.
  • Coincés sur l’ile de Cat Ba avec tous les distributeurs vides et un resto qui ne prend que du cash, ( le repas déjà servi)
  • Le bus qui passe la frontière du Pérou avec nos enfants endormis dedans tandis que nous faisons la queue devant un douanier.
  • Samuel se perdant dans les rues de Melbourne
  • Samuel se faisant embarquer par un courant sur une plage aux Galápagos

Les moments les plus dépaysants :

  • Trouver une patte de poulet dans notre soupe
  • Choisir entre grillons, blattes et tarentule sur un étal,
  • Se faire réclamer un pourboire par les douaniers;
  • Surfer sur les dunes d’Ica au Pérou
  • Nager dans le fleuve Amazone pas loin des dugongs et des dauphins roses avec la certitude de la présence de piranhas
  • Se balader sur un sentier de l’île de Pâques à plus de 4000 kilomètres de la ville la plus proche
  • Dire bonjour à deux raies et à un requin tous les matins à Mo’orea
  • Romane s’endormant dans les bras d’une vietnamienne dans un bus bondé.

Les moments les plus drôles:

  • Commander un cocktails au restau et voir le serveur aller l’acheter dans le bistrot d’à côté;
  • Tenter de suivre une série vietnamienne à la Tv
  • Apprécier le Clip de sécurité d’Air New Zealand
  • Se demander où va voyager le mouton qui fait la queue pour monter dans un bus et le voir terminer casé entre nos valises dans la soute!
  • Quand tu viens de dire 3 fois que tu viens de France au vendeur (pour ne pas faire monter les prix) et que ton enfant te corrige gentiment (devant le vendeur) : “Mais non ! On vient pas de France mais de Suisse ! “
  • La voisine d’avion d’Alix qui fait pas moins de 40 selfies avec Alix et qui passera le reste du temps à la regarder… Même pendant le repas!!!!
  • Tu trouves dans ta valise la veille de rentrer en Suisse  la super bassine pliable que tu n’as jamais utilisée !!!

Les objets qu’on a perdus:

  • Une polaire (ds un restaurant à Latacunga)
  • Trois casquettes ( aux Galápagos, en Polynésie, en Thaïlande )
  • Une veste (retrouvée 2h après)
  • Un masque (retrouvé dans les vagues)
  • Un autre masque (perdu dans les vagues)
  • Une paire de lunettes (retrouvée après l’excursion sur la plage)
  • Une paire de chaussures (sur une plage de l’île d’Isabela aux Galápagos)
  • Le protège objectif (dans un ravin de Banos en Équateur)
  • Un appareil photo d’enfant (retrouvé 20 heures après sur un sentier)
  • Une montre d’enfant
  • Et 7 dents!!! (de lait, ouf!)

Les objets qu’on a cassés :

  • Deux valises!!! (La première c’est la fermeture éclair qui a lâché. La deuxième, c’est une roue, les cailloux du transfert sur l’île de Cat Ba au Vietnam lui auront été fatals !)
  • Un objectif d’appareil photo (tombé sur un chemin en Amazonie mais qui a tenu bon jusqu’en Nouvelle-Zélande)
  • Un boîtier d’appareil photo ( qui aura tenu une dizaine d’années quand même )
  • Une paire de chaussures trek de Samuel toutes neuves!!!! Mauvaise qualité !
  • Un tube de lessive à main qui a éclaté dans nos affaires lors d’un transfert
  • Une paire de lunettes
  • 2 montres d’enfants
  • Et la tirelire de temps en temps

On est très fier de nos enfants qui sans broncher sont allés

  • de -6 mètres (plongée au Vietnam) à plus de 5000 mètres (Bolivie et canyon de Colca)
  • de -18 degrés (nuit dans les lagunes en Bolivie) à 41 degrés (à midi au Cambodge).
  • Ils ont dormi par terre dans un aéroport, par terre sur un trottoir, dans des hamacs, sous des moustiquaires, dans des bus, dans des trains, dans des avions, sur un bateau, à 2-3-4 dans un même lit, dans un tipi, sur pilotis, dans un camping car, dans des dortoirs.
  • On a vécu deux éruptions volcaniques, un tremblement de terre, des orages tropicaux avec inondation de routes, un bushfire, un accident de voiture

Pour les futurs voyageurs (vraiment, on vous encourage à faire un grand voyage en famille), on a mis à jour la rubrique préparatifs de notre site et nous y ajouterons encore quelques renseignement après notre retour.

On profite de ce dernier article pour remercier encore nos visiteurs : Ariane; Christiane et Jean-Pierre; Perrine, Fabien, Lucie, Méline, Zélie qui nous ont fait l’immense plaisir d’un bout de route avec nous!

Un spécial coucou à Delphine, Huaras, Nils, Tim et Estelle qui nous ont accueillis à bord d’Oniva et dans leur maison à Nelson. On a eu beaucoup de plaisir ! Des bises aussi à Elisabeth et André, croisés à deux reprises grâce aux hasards du calendrier.
On pense aussi à Johanna, Rommel et Zaïre qui nous ont offert leur chez eux pour qu’on bénéficie d’un départ dans l’aventure tout en douceur
Et parce que tout voyage est fait de rencontres, le notre n’a pas échappé à la règle : nous avons croisés, les Happysix, Arnaud et Adeline, Jean-Daniel, Myriam et sa famille, Béatrice, Fabienne, Joséphine et Elliott, Fabienne et Jean-Pierre.
Et bien sûr les 5 sur cinq, Caroline, Réginald, Clara, Simon et Ysaline, nos amis belges rencontrés dans un bus entre le Pérou et la Bolivie. Le débat sur le meilleur chocolat au monde n’étant pas clos, nous sommes obligés de nous revoir !

Et Merci à vous de nous avoir lu, pour vos pensées, vos messages, on se réjouit de vous revoir !
Le voyage fut merveilleux du début à la fin, vraiment… une belle escapade !

Share

5 commentaires

  1. MERCI. Pour tout : les photos, les commentaires, les quizz, les émotions…et surtout de nous avoir permis de voyager par procuration.
  2. Voilà, c’est fini… ça va faire bizarre de ne plus aller régulièrement sur le blog pour prendre de vos nouvelles, admirer les photos et tout et tout… Mais ça va être trop bien de vous revoir en vrai!
  3. Bravo à vous d’avoir eu le courage, l’inconscience, l’envie et surtout le sens de l’organisation nécessaire à la réalisation de ce magnifique voyage! Que de belles photos dignes du magazine géo et de belles anecdotes qui donnent vraiment envie de partir pour une belle aventure en famille:-) Au plaisir de se croiser bientôt j’espère…
    Bon retour!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *